CONSEIL DE MON PHARMACIEN

La liste des petites bêtes qui viennent gâcher notre été
17 juillet 2019
Point épidémiologique 25 sur les surveillances hivernales en ARA
28 novembre 2019
Afficher tout

CONSEIL DE MON PHARMACIEN

Retrouver de l’énergie naturellement

Retrouver de l’énergie naturellement

07 novembre 2019
Même après la guérison, les infections hivernales laissent souvent « raplapla »… Quelques conseils pour retrouver naturellement la forme.

 

Aujourd’hui, une fois la maladie guérie il faut vite reprendre ses activités pour ne pas perdre de temps. Erreur, la période qui suit la guérison est essentielle pour remettre l’organisme en bon état de fonctionnement et repartir d’un bon pied. La convalescence, c’est du repos et quelques coups de pouce doux pour recharger ses batteries et rééquilibrer le corps. On ne devrait pas la zapper sous peine de traîner carences et fatigue durant des mois et d’attraper à nouveau des virus.

Drainer l’organisme

Quel que soit le traitement pris pour venir à bout de l’infection, mais plus encore s’il a été agressif (antibiotiques par exemple), drainer l’organisme s’impose pour évacuer les toxines. Notamment avec des décoctions de bâtons d’aubier de tilleul sauvage (en pharmacie). Prendre ensuite, pendant quelques semaines, des produits de phytothérapie, d’aromathérapie et bien sûr d’apithérapie pour lutter contre le manque d’énergie, inévitable. Miel, gelée royale (1 g par jour) et pollen (dans du jus de fruits), très riches en nutriments, reconstituent les stocks et tonifient.

 À lire aussi : Réussir votre detox, mode d’emploi

 

Et défatiguer

Certaines plantes dites adaptogènes, qui aident l’organisme à répondre aux déséquilibres provoqués par l’infection, sont indiquées à cette période : ginseng, éleuthérocoque, rhodiole (très concentrés en gélules). Les fruits d’acérola et d’églantier, riches en vitamine C, donnent un coup de fouet. Les HE de citronnier, menthe poivrée, sarriette et gingembre sont défatigantes.

 À lire aussi : Fatigue : des solutions à portée de main

 

Gemmo et homéo

Gemmo et homéo

Les bourgeons de chêne et de cassis (macérat glycériné), antifatigue et reconstituants, sont excellents pendant la convalescence. Les granules homéopathiques de Pulsatilla, Arsenicum album et Sulfur iodatum permettent également de bien récupérer et d’éviter les rechutes.

 À lire aussi : Gemmothérapie : le pouvoir des bourgeons

 

Evelyne Gogien